Close iconRestez informé des nouveautés Syxperiane



Témoignage : confinement, télétravail et sourire #2

Date : 27/04/20

Thématique : Syxperiane

Accueil / Témoignage : confinement, télétravail et sourire #2

Cette fois, c’est au tour de Maxime, Consultant SYXPERIANE, de témoigner de son expérience du travail à distance, confinement oblige.

Maxime, nouveau télétravailleur

Maxime, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

“Je suis Maxime, j’ai 28 ans et je suis Consultant Expérimenté sur l’ERP Cegid XRP Ultimate chez SYXPERIANE. Mon travail consiste notamment à accompagner les consultants juniors. Je coordonne les missions avec l’équipe pour répondre aux besoins de nos clients.”

Quelle est ta routine ces derniers temps ? 

“Ça fait plusieurs semaines que je suis en télétravail à 100%. Je n’ai plus besoin de réveil car je me suis naturellement calé sur une heure matinale. C’est plutôt cool. Au début, j’ai eu peur de ne pas trouver mes repères. C’est pourquoi j’emploie la méthode de la to-do list quotidienne.

J’adapte mes heures en fonction de ce que je dois réaliser et je fais le point en début et fin de journée. Toutes les deux heures, je fais une petite pause. J’essaie de déjeuner toujours à la même heure pour avoir un rythme. Finalement, mes journées ressemblent à celles que je fais normalement au bureau.”

Depuis le confinement, tu as réalisé des missions à distance que tu n’avais jusqu’alors faites que “sur place”. Comment ça s’est passé ? 

“Oui ! On a réalisé des ateliers de formation à distance, via Teams, à la demande d’un de nos clients. C’est une première pour tout le monde. C’était un défi de faire vivre un atelier à distance car en visio, on ne peut pas vraiment voir la réaction des personnes ou sentir l’ambiance générale. Ça demande un certain effort pour animer la séance, pousser les participants à réagir et se coordonner avec les collègues.

Selon moi, c’était un exercice intéressant qui nous a montré qu’il fallait encore plus de préparation pour que l’atelier soit un succès. Pour être honnête, je préfère la proximité physique des ateliers en présentiel mais on a vu que ça pouvait fonctionner comme ça aussi. Je suis content de ce qu’on en a tiré et je pense qu’on va devenir de plus en plus efficaces à distance.”

Qu’est-ce que tu préfères dans cette façon de travailler ? 

“C’est agréable d’être chez soi, de décider de tout sans être dérangé. En un sens, on est plus productif si on s’organise bien et qu’on met un point d’honneur à respecter les délais.”

Qu’est-ce que tu aimes moins ? 

“Alors oui j’aime être chez moi mais au bout d’un moment, c’est fatiguant d’être tout seul. J’ai hâte de retrouver mes collègues, de pouvoir discuter et se poser des questions en direct. Et ma petite marche matinale pour me rendre au bureau me manque aussi !”

Quels outils utilises-tu particulièrement à distance ?

“Je passe surtout par Skype, mais également et de plus en plus par Teams. Ça vaut en interne comme en externe.”

Un petit conseil à partager ? 

“Restez-vous même (et chez vous) ! Et si vous le pouvez, travaillez assez loin de votre frigo pour éviter les grignotages intempestifs.”