Close iconRestez informé des nouveautés Syxperiane

Vous êtes:  Monsieur Madame

CHOIX D’UN ERP : PAR OÙ COMMENCER ?

Accueil / CHOIX D’UN ERP : PAR OÙ COMMENCER ?

L'ERP DOIT SERVIR DES OBJECTIFS CLAIREMENT DÉFINIS

Pour beaucoup d’entreprises, choisir une solution ERP, c’est un peu comme aller faire les soldes un samedi après-midi dans un grand magasin suédois fabricant de meubles en kit. On sait à peu près de dont on a besoin, mais si l’on n’a pas minutieusement préparé sa liste d’achat et que l’on est mal accompagné, il faut alors se préparer à ressortir avec à peu près tout, sauf ce que l’on était venu chercher. Le canapé est presqu’en angle, le meuble de cuisine a presque 5 tiroirs et le miroir est finalement un yucca en plastique.

Pour son système d’information, c’est pareil. S’y retrouver dans la jungle des produits ERP, entre les modulables, les packagés, les généralistes et les verticaux, ceux disponibles en SaaS ou On-Premises…n’est pas chose facile lorsque l’on est dépourvu d’une DSI.

Voici donc quelques éléments à prendre en compte pour y voir plus clair et mener à bien son projet de refonte de son SI.

choisir ERP

DE QUEL ERP AI-JE BESOIN ?

Du système vieillissant aux processus métiers disparates en passant les tableurs excel en local, les raisons d’opter pour une suite logicielle intégrée ne manquent pas. L’objectif d’un ERP est de permettre aux collaborateurs d’une même entreprise de travailler sur les mêmes données et d’automatiser les processus pour être plus efficace.

Le choix de votre ERP dépendra surtout de votre environnement, de votre organisation interne et de votre métier. Etes-vous orienté services ou produits ? Quelle est la taille de votre entreprise ? Avez-vous des besoins spécifiques liés à votre activité comme ça peut être le cas dans l’aéronautique, l’agroalimentaire ou le bâtiment ?

Les produits généralistes proposent peu ou prou les mêmes briques : Achat/vente, Comptabilité, Production, CRM, RH… Vous pourrez alors vous orienter, selon vos besoins, vers un ERP complet ou la carte, comme le propose l’éditeur Divalto avec ses offres Izy Idylis ou Infinity.

Les entreprises ayant des processus particuliers comme celles travaillant dans le négoce, la notion de gestion des entrepôts et des inventaires sera un élément clé dans le choix de l’ERP, garant de la performance de la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise.

Pour des besoins plus complexes, notamment en termes de gestion comptable et financière souvent assortis d’obligations légales types IFRS, Solvency II …il existe des logiciels ERP plus « musclés » comme Qualiac, capables d’intégrer des volumétries importantes en termes de flux financiers et physiques.

ACHAT, LOCATION, MAINTENANCE, COMBIEN ME COÛTE MON ERP ?

Depuis plus de 10 ans les offres de commercialisation ne cessent d’évoluer, ou plutôt évoluent au même rythme que les innovations technologiques. Pas évident alors pour les entreprises qui n’ont pas les moyens d’entretenir une cellule de veille, de comprendre quels choix s’offrent à elles.

Il y a d’abord eu la lutte SaaS / On-Premises : avantage de l’utilisation indépendante du PC utilisé contre le sentiment de sécurité d’être propriétaire de son logiciel. Si la première vous rend beaucoup plus agile, il faut aussi prendre en compte les coûts associés à son hébergement et sa maintenance.

En revanche, la solution locale vous contraint à disposer de ressources humaines et/ou matérielles pour faire fonctionner votre application sur site ou dans votre Data Center.

Si vous avez déjà massivement investi dans l’achat de serveurs mais que vous ne souhaitez pas en gérer l’administration, le mieux est encore d’opter pourl’housing qui vous permet de conserver la main sur votre application sans vous soucier de la plateforme d’hébergement.

Aujourd’hui, les capacités infinies que laisse entrevoir le Cloud bouleversent à la fois les champs d’application et les modèles commerciaux des ERP, les rendant désormais accessibles aux plus petites entreprises.

ERP, LE PARCOURS DU COMBATTANT ?

Les principales raisons de l’échec de la mise en place d’un ERP tiennent souvent à l’organisation, la méthodologie, au respect des délais et au manque d’implication des équipes internes.

En fonction de la taille du projet et de son périmètre, votre partenaire intégrateur pourra vous proposer une méthodologie basée sur le transfert de compétence avec, le plus souvent le paramétrage, la conception et la formation directement en séance par les consultants.

La réussite des projets les plus complexes reposera sur la capacité du partenaire à piloter chaque phase de votre projet, de l’analyse au post-démarrage en passant par la conception, le prototypage, les tests, la recette et le déploiement.

Autre point stratégique, le nouvel ERP doit parfaitement s’intégrer au système existant, c’est à dire prendre en compte les contraintes techniques. Les réalisations des interfaces notamment entre le SI existant et le SI cible, ainsi que la reprise des données sont deux facteurs clés de réussite d’un projet.

Quelle que soit la motivation initiale de l’entreprise, intégrer pour la première fois un ERP ou en changer est un projet de plusieurs semaines, mois, voire années dans les cas les plus complexes. Trouver le bon partenaire est donc tout aussi important, et peut être même plus, que la solution en elle-même.