Close iconRestez informé des nouveautés Syxperiane

Vous êtes:  Monsieur Madame

Indispensable TMA

Accueil / Indispensable TMA

PÉRENNISER EST VOTRE CHALLENGE

Votre projet vient de démarrer, les équipes internes et celles du prestataire ont respecté les délais, livré un système conforme au cahier des charges et la prise en main se passe bien. Ne criez pas victoire, le meilleur reste à venir… la maintenance. La question est : comment allez-vous la gérer ? En interne ou via une TMA ?

TMA

Back to the basic : c’est quoi au juste une Tierce Maintenance Applicative ?

Une Tierce Maintenance Applicative (TMA) consiste à déléguer une partie ou la totalité de la maintenance d’une application à un prestataire pour en assurer le fonctionnement opérationnel. La TMA englobe généralement le support utilisateur, la correction de bugs et d’anomalie et la prise en charge des demandes d’évolutions de l’application, le tout piloté par un chef de projet.

Ok, mais c’est quoi le but ?

Le but premier est bien évidemment de s’assurer de la pérennité de l’application. Vous ne venez quand même pas de passer 1 an, 1 an1/2 voire 3 ans pour les plus gros projets à déployer un projet d’une importance cruciale pour le développement de votre entreprise, pour laisser un nouveau process ruiner tant d’efforts et d’investissements, si ?

Traduction : une TMA ou Tierce Maintenance Applicative sert à maintenir une parfaite adéquation entre votre système d’information et l’évolution de votre organisation.

Les vrais enjeux d’une TMA

Certes, une TMA ne s’envisage pas de la même façon que vous soyez à la tête à d’une DSI de 15 personnes ou que vous soyez l’unique référent informatique de la société mais au fond les enjeux sont relativement similaires.

TMA comme Trouver la Meilleure Aptitude

La principale difficulté pour une DSI qu’elle soit importante ou non, est de trouver la meilleure expertise par domaine pour adresser les demandes des directions métiers. Imaginons que le service financier se réorganise, les responsabilités changent et ce n’est plus la même personne qui valide les commandes. Etes-vous certain de trouver au sein de votre DSI l’expert fonctionnel et l’expert technique de la solution capables de modifier les workflows de validation ?

Un service de TMA permet donc de trouver rapidement la compétence dont vous avez besoin pour répondre à votre problématique ; Et quelle meilleure source de savoir-faire que de faire appel à l’expert qui connaît les fonctionnalités de l’ERP sur le bout des doigts ?

Certains pourront y opposer l’argument de l’internalisation des compétences comme gain de coûts, autrement dit, ça coûte moins cher d’embaucher que de payer une TMA. Cette affirmation soulève un point intéressant lié à la flexibilité des besoins.

TMA comme Toujours Mieux d’Ajuster

Repartons du principe que la TMA sert avant tout à maintenir une adéquation parfaite entre le système d’information et l’évolution de l’organisation. Il est donc normal de penser que votre application devra suivre les changements inhérents à la vie de l’entreprise : fusion, rachat, réorganisation interne, intégration de nouvelles applications métiers, phase de recrutement intensive… Ces événements entrainent généralement une fluctuation de l’activité au support, les demandes s’intensifient, puis connaissent une période d’accalmie, puis il faut de nouveau réajuster.

Choisir de constituer une équipe interne autour de la maintenance de votre application pourrait au final s’avérer plus compliqué à gérer qu’une prestation de TMA. S’il est possible de s’adapter ou même d’anticiper les changements et les évolutions et donc de faire varier les ressources d’une TMA, il va être beaucoup plus compliqué de le faire avec la taille de l’équipe.

TMA comme Toujours Mesurer l’Accomplissement

Coté prestataire de TMA, il existe des indicateurs de prise en charge et de délais de traitement des demandes vous permettant d’apprécier le niveau de service délivré.

Mais là n’est pas l’enjeu, le point d’attention central doit se porter sur vos utilisateurs et votre capacité à leur offrir un environnement travail performant. En collaborant ensemble, DSI, directions métiers et prestataire TMA peuvent mieux gérer les points bloquants, hiérarchiser les évolutions ou encore anticiper les nouveaux besoins afin de permettre aux utilisateurs finaux d’être plus productifs et de donc de générer de la satisfaction.

Pourquoi le Cloud simplifie la tierce maintenance applicative

Dans le cas d’un ERP hébergé, l’accès à l’application est simplifié. Inutile de mobiliser un poste utilisateur pour la prise en main à distance puisque l’accès à l’application se fait depuis les plateformes internes de l’hébergeur. Les délais interventions et de traitements des demandes par le prestataire TMA sont ainsi largement réduits.

Quel type de contrat de TMA choisir ?

Selon la nature des besoins, différents types de contrats peuvent être envisagés :

  • Sur un périmètre déterminé avec engagement de résultats, de délais et de coûts, une TMA au forfait sera recommandée.
  • Si vous souhaitez disposez d’une ou plusieurs ressources sur site, sur un périmètre et une durée précis, alors la TMA en régie sera une meilleure option.
  • Pour des besoins plus ponctuels comment la réalisation de nouvelles installations, de nouveaux paramétrages ou de formation, le carnet de tickets est une solution plus simple et plus rapide. Basé sur un décompte d’heures d’intervention, le carnet se consomme au fur et à mesure des prestations de tierce maintenance applicative.

Besoin d’en savoir plus sur la Tierce Maintenance Applicative ?

Découvrez le cas Fondation d’Auteuil ou contactez-nous