Club SYXPERIANE : Rendez-vous dans nos locaux parisiens
Le 07/03 à partir de 18h
Club SYXPERIANE : Rendez-vous dans nos locaux parisiens
Le 07/03 à partir de 18h

Gestion de paie : une complice discrète de la transformation digitale des PME

Partager cet article :

Au courant des dernières évolutions réglementaires, proche de l’humain et impliqué dans le pilotage financier de l’entreprise, le gestionnaire de paie est bien placé pour fournir à la direction des informations stratégiques. Cette dernière s’appuie en effet de plus en plus sur la gestion de paie pour piloter l’entreprise (climat social, finances…) Portrait d’un métier souvent méconnu !

 

Gestion de paie : un métier qui se transforme

D’abord cantonné à l’établissement des bulletins de salaire, le gestionnaire de paie joue désormais un rôle d’une toute autre envergure. En effet, au fil des années, ses missions se sont diversifiées, au gré des avancées technologiques notamment. Une partie de ses tâches ont été digitalisées, voire automatisées par les logiciels de paie, le délestant de certaines saisies et autres calculs chronophages. Le gestionnaire de paie a ainsi pu élargir son champ d’action à d’autres missions, plus sociales, plus tournées vers l’humain.

Si la paie représente plus de 30 % du temps de votre gestionnaire de paie, il est temps d’investir dans les bons outils !

Ces dernières années, les directions ont pris conscience de l’importance du service RH pour améliorer la stratégie sociale de l’entreprise. Elles ont compris que lorsque le climat social est bon, les collaborateurs sont plus impliqués, leur engagement et leur fidélité sont meilleurs, la marque employeur en bénéficie, les recrutements sont moins laborieux… Bref, le cercle vertueux est lancé.

Par conséquent, les directions sont friandes des données issues de la gestion de la paie (niveau de rémunération, hausse de salaire, récurrence des primes…), car elles sont particulièrement stratégiques pour évaluer le bien-être des salariés (salaires, engagement, qualité de vie au travail, expérience collaborateur…).

Le gestionnaire de paie est ainsi davantage impliqué dans le pilotage de l’entreprise, grâce aux analyses financières et sociales qu’il est capable de réaliser. Il peut également être amené à prendre part à diverses missions RH : recrutement, formation, dialogue social…

 

Comment épauler cette mutation ?

En 2023, il n’est plus acceptable pour un gestionnaire de paie de multiplier les tâches sans valeur ajoutée (ressaisies, traitement de demandes de congés reçues par mail, remplissage de feuilles Excel…). Les logiciels de paie modernes sont amplement capables de prendre la relève sur ces aspects, pour leur faire gagner du temps et leur permettre de se concentrer sur des missions plus stratégiques.

L’idéal est d’opter pour un logiciel de paie aux fonctionnalités avancées (lien vers billets #3) : édition des bulletins de paie, automatisation des déclarations sociales, reporting…

Celui-ci deviendra rapidement un véritable outil stratégique pour piloter l’entreprise, au-delà de la gestion de paie stricto sensu : gestion des embauches, prévision, performance individuelle et collective, conformité réglementaire…

En ce sens, Silae intégré par SYXPERIANE coche toutes les cases. Reconnu comme étant l’un des outils les plus complets du marché, il permet d’aller bien plus loin que la gestion de paie, avec un  module de Gestion Électronique des Documents (GED) ou encore la production d’un index égalité Femme/Homme… On vous rassure : c’est d’abord et avant tout l’un des meilleurs outils verticalisés, parfaitement adapté aux attentes d’un gestionnaire de paie 3.0. 

 

Les Tops qualités d’un gestionnaire de paie en 2023

Groupe 2120
01

Contrôle

Contrôler les bulletins de paie

Groupe 2124
02

ADAPTAtive

Apprécier la veille sociale et réglementaire et s’adapter en permanence à la réglementation

Groupe 2122
03

Humaine

Privilégier l’humain dans un environnement qui se digitalise : écouter et accompagner les salariés lorsqu’ils en ont besoin (droit du travail, conventions collectives, bulletins de salaires…)

Groupe 2123
04

DISCRETION

Rester discret (données confidentielles des salariés, santé financière de l’entreprise…)

La paie semi-externalisée,
vous connaissez ?

Vous cherchez à optimiser la gestion de votre paie à moindres coûts. Alors que choisir entre externalisation et internalisation ? Il existe une alternative qui allie maîtrise de votre process, simplicité et sérénité.

Articles similaires

Inscrivez-vous et recevez une fois par mois notre newsletter

Syxperiane respecte votre vie privée. Nous utilisons des cookies à des fins de mesure d’audience, de personnalisation de votre parcours et d’amélioration de la qualité de nos services. Vous pouvez modifier ou vous opposer aux traitements de vos données personnelles à tout moment en consultant notre politique de cookies.

Inscription Newsletter

Inscription Newsletter