Close iconRestez informé des nouveautés Syxperiane

Vous êtes:  Monsieur Madame

ERP métier ou ERP généraliste, le choix fait-il encore débat ?

Accueil / ERP métier ou ERP généraliste, le choix fait-il encore débat ?

TOUR D'HORIZON DES DIFFÉRENTES OPTIONS

Si les premiers ERP s’adaptaient à tous les secteurs d’activité à grands coups de paramétrages et autres développements spécifiques, la génération suivante a porté au nu les ERP métier, conçus pour répondre aux exigences spécifiques des entreprises et des industriels. Aujourd’hui, les ERP généralistes proposent des modules métiers parfaitement adaptés à un grand nombre de secteurs d’activité tandis que les ERP métier complètent de plus en plus leur couverture fonctionnelle.

Nous voilà donc bien avancés. Mais le débat ERP généraliste / ERP métier a-t-il encore lieu d’être ?

ERP métier

 

ERP métier et ERP généraliste : quelles différences ?

On distingue traditionnellement plusieurs types d’ERP : l’ERP généraliste, l’ERP de niche, l’ERP métier également dit verticalisé.

L’ERP généraliste

Divalto, Qualiac sont des ERP généralistes dont la couverture fonctionnelle permet de répondre par le standard à l’ensemble des fonctions structurantes de l’entreprise : finance/comptabilité, achat, gestion commerciale, production, paie, CRM. Les possibilités de paramétrage ou les développements spécifiques intégrés font de ce type d’ERP, la solution généralement préconisée dans le cas de secteur d’activité peu complexes.

L’ERP de niche

A la différence de l’ERP généraliste, l’ERP de niche est spécialisé sur une activité particulière : le bâtiment, l’agroalimentaire, l’aéronautique, le service à la personne… pour n’en citer que quelques-uns. Ils répondent parfaitement aux normes ou aux réglementations imposées par le secteur et intègrent quelques fonctionnalités de gestion notamment pour la partie comptabilité ou vente.

L’ERP métier ou l’ERP verticalisé

Sorte de solution hybride entre l’ERP généraliste et l’ERP de niche, l’ERP métier ou verticalisé est issu de l’adaptation d’une solution généraliste à laquelle ont été greffés des modules métiers pour répondre aux besoins d’un secteur d’activité particulier.

Métier ou généraliste, un ERP est avant tout orienté processus

La spécification liée à l’activité de l’entreprise n’est plus aujourd’hui l’unique critère à prendre en compte avant de choisir un ERP généraliste ou un ERP métier.

Bien cerner ses besoins et anticiper les impacts de l’implémentation d’un nouvel ERP passe par :

  • Un audit organisationnel et technique
  • Une cartographiedes processus métiers clés et schémas des interfaces
  • Une analyse des bases de données
  • Une identification des règles de gestion
  • La Modélisation du système cible

Si l’entreprise devra peut-être repenser quelques processus pour en optimiser le fonctionnement, c’est bien l’outil, ERP généraliste ou ERP métier qui doit s’adapter à l’organisation.

Le principal avantage de l’ERP généraliste, outre les possibilités de paramétrage ou de développements spécifiques liés à la spécificité du cœur de métier de l’entreprise, est sa grande flexibilité. Parce qu’il repose sur un socle standard, l’ERP pourra suivre très simplement les évolutions de l’entreprise. Côté ERP métier, parce qu’il intègre des fonctionnalités spécifiquement développées pour les besoins d’un métier, d’un savoir-faire ou d’un secteur d’activité, sera moins flexible en cas d’évolutions nécessaires.

Pour autant, avec l’apparition des technologies web et des architectures SOA, les ERP métier (ou verticaux) ont considérablement évolué et offrent aujourd’hui plus de flexibilité. De plus en plus d’entreprises sont sensibles aux atouts de ces ERP orientés métier, surtout ceux proposés en SaaS. Ce n’est d’ailleurs pas surprenant si tous les éditeurs d’ERP dits horizontaux se sont tournés vers la verticalisation.

Crédit image : Freepik

Besoin de plus d’info ?


(Les formats .docx .jpeg, .pdf, .png, .xls faisant mois de 1Mo sont acceptés)

* Champs requis