étude de cas : Eurosystèmes

Secteur d’activité : Négoce

Accueil / Eurosystèmes

Le contexte

Depuis 1994 du côté de Strasbourg, EUROSYSTÈMES fait rayonner son expertise en automatismes de portes, portails et volets pour l’habitat – privé et collectif – et l’industrie. Sur le site e-commerce, professionnels et particuliers choisissent parmi près de 4500 références la solution et l’accompagnement (étude, installation, maintenance) qui leur correspondent. Son réseau de plus de 540 installateurs permet à la marque d’être au plus proche de ses clients sur toute la France.

La demande

Après avoir fonctionné avec plusieurs ERP au fil des années, EUROSYSTÈMES prend la décision en 2019 de changer d’outil. Anne-Lise Gonckel-Thione – Responsable Marketing, e-commerce et Business Development – et Mathieu Ott – Responsable Technique en charge du déploiement ERP – reviennent sur leur projet ERP.

L'approche choisie

D’après Mathieu, « Le dernier ERP avec lequel on travaillait ne correspondait plus à nos besoins. Il nous fallait un outil plus adapté et plus adaptable. On manquait de capacité logicielle, notamment par rapport à la boutique en ligne. Par exemple, on voulait pourvoir gérer les stocks en ligne et en physique, redescendre les commandes dans l’ERP, mettre en œuvre un pilotage de l’activité efficace… »

Mathieu nous explique que « Le choix de la solution ERP s’est basé avant-tout sur une condition : il nous fallait une solution SaaS à laquelle on peut accéder de n’importe où. Il fallait aussi que cette solution soit simple et évolutive. Le second point important était la capacité de l’outil à soutenir le développement de notre activité e-commerce. »

Pour ses 15 utilisateurs, EUROSYSTÈMES a fait le choix de l’ERP Divalto Infinity. Le déploiement des modules Gestion Commerciale, Stocks et Finance a été réalisé main dans la main avec leurs équipes et celles de SYXPERIANE.

Le choix de l’intégrateur sur la base de la confiance

Une fois le choix de la solution arrêté, l’éditeur Divalto a recommandé SYXPERIANE pour procéder à l’implémentation de l’ERP. Connaissant bien l’éditeur, EUROSYSTÈMES a accordé sa confiance à Divalto pour ce choix.

« Avec SYXPERIANE, on a d’abord eu des échanges commerciaux pour cadrer la méthode et le budget. Puis très rapidement, on est rentrés dans la partie technique. Dès le premier rendez-vous, on s’est compris. C’était très rassurant. » confie Mathieu.

Changer d’ERP implique un engagement fort pour toute organisation. Effectivement, l’investissement financier est conséquent, l’enjeu est stratégique et la mise en œuvre prend du temps. Le projet doit embarquer tout le monde. Mathieu le souligne, « Changer les habitudes, ce n’est jamais simple. Il faut un peu de temps et l’adhésion dépend aussi des personnalités de chacun. De mon point de vue, ce n’est pas qu’au logiciel de s’adapter à notre organisation. C’est aussi à nous de s’adapter. Pour le coup, nous n’avons pas eu de retour négatif. Ça s’est bien passé. »

Pendant toute la durée du projet et bien après la mise en production, il est primordial d’entretenir une bonne relation entre les équipes, au sein de celles du client,  celles de l’intégrateur ERP et entre toutes. « Au quotidien, les équipes SYXPERIANE sont très disponibles et à l’écoute. La gestion des tickets est efficace. On trouve toujours une solution ensemble, et assez rapidement qui plus est ! » partage Mathieu.

Anne-Lise termine sur un point particulièrement important, « J’ai trouvé bluffante la capacité des consultants SYXPERIANE à comprendre notre métier. » La transposition des besoins d’EUROSYSTÈMES dans l’outil a été facilitée par l’expérience de plus de 20 ans de nos équipes. Aujourd’hui, nous travaillons toujours de manière fluide et conviviale. Et nous l’espérons, pour longtemps encore !

Le résultat

Efficacité accrue

Avec un nombre de saisies amoindri et un système de contrôle optimisé, l’entreprise a vu ses processus se fluidifier.

Suivi de la performance

Le pilotage est beaucoup plus poussé avec des statistiques vraiment pertinentes pour l’activité e-commerce.

Base de données unique

Désormais, l’organisation n’a plus qu’une seule base de données commune à ces différents flux.

Inscrivez-vous à la newsletter

S'inscrire